Partagez | 
 

 De jeunes tortues naissent aux îles Galápagos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.Lune
Fondatrice gaga d'animaux
Fondatrice gaga d'animaux


Féminin
Nombre de messages : 43138
Age : 21
Vos animaux : Un chat (Luna) ; Neuf poules ; Huit ruches.
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: De jeunes tortues naissent aux îles Galápagos   Ven 27 Mar - 14:39

Pour la première fois depuis plus d’un siècle,
de jeunes tortues naissent aux îles Galápagos.



En décembre dernier, des biologistes faisant un recensement des tortues géantes sur l’une des îles Galápagos ont découvert les traces de la première éclosion naturelle depuis plus d’un siècle.

La découverte inespérée de ces dix petites tortues est le résultat direct de la campagne d’extermination des rats conclue il y a deux ans sur l’île de Pinzón ; elle avait mobilisé de nombreux hélicoptères ayant quadrillé l’île, afin de la bombarder d’appât à rat empoisonné, heureusement inoffensif pour le reste de la flore et de la faune.
Dans les années 60, la tortue géante de l’île de Pinzón (Chelonoidis ephippium) était une espèce en voie d’extinction, alors qu’il ne restait à peine qu’une centaine de spécimens. L’unique raison de la survie de cette espèce était leur longévité, les adultes pouvant vivre plus d’une centaine d’années.



Involontairement introduits aux 17ème et 18ème siècles dans les Galápagos par des pirates et des baleiniers, les rats noirs avaient décimé la population de tortues. Pendant près de 150 ans, aucun nouveau-né n’a pu survivre sur l’île.

Dans les années 60, cependant, la Fondation Charles Darwin et le Parc National des Galápagos ont été créés, et les œufs de tortues ont commencé à être soigneusement récupérés, couvés et éclos en captivité ; quatre ou cinq ans après l’éclosion, une fois que les jeunes tortues étaient assez grandes pour faire face aux prédateurs locaux, elles étaient alors relâchées dans leur habitat naturel.

Seules 11 des 15 espèces de tortues des Galápagos ont survécu à l’arrivée des humains, qui les capturaient souvent pour s’en nourrir, et ont laissé sur place des prédateurs exotiques, comme des porcs ou des rats. Les spécimens ayant échappé de peu à l’extinction vivaient sur l’île d’Española, où seuls 3 mâles et douze femelles de la sous-espèce hoodensis avaient survécu, tellement éparpillés que plus aucune reproduction naturelle n’avait lieu.

En 1971, ces 15 tortues survivantes ont été réunies à la Station de Recherche Charles Darwin afin d’y mettre en place un programme de reproduction en captivité. Durant les 33 années qui ont suivi, elles ont engendré plus de 1200 bébés, qui ont été relâchés sur leur île natale, et, depuis, se sont reproduits naturellement.

Aujourd’hui, grâce au programme d’extermination des rats, les tortues de Pinzón adultes sont au nombre de 500 : environ 400 individus nés en captivité et âgés de 5 à 40 ans, et une centaine d’animaux natifs de l’île. Elles ont commencé à repeupler l’île sans l’assistance de l’Homme, comme elles le faisaient il y a de nombreux siècles.





Images: James Gibbs

Il existe probablement des centaines d’autres sites d’éclosion, explique James Gibbs, de l’Université de New York, à Syracuse, qui a participé à ce recensement, et a publié la photographie ci-dessus. En effet, lorsque les bébés sont jeunes, ils sont très bien dissimulés, et difficiles à repérer.

Source : Bridoz

___________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animals-land.forumactif.biz
 

De jeunes tortues naissent aux îles Galápagos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 8 Jeunes Tortues D'Herman, conseils SVP
» Hibernation de jeunes tortues
» Hibernation jeunes tortues herman
» 19/10/2010: 15 000 jeunes tortues sauvées de la marée noire en Floride.
» hibernation jeune tortue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petites Bêtes du Monde :: PBM s'engage :: Actualités-